L'Histoire de
Wah
Wing
Chan


Biographie
Né en 1960 dans l’ancienne colonie Portugaise de Macao, Wah Wing Chan a émigré à Montréal, Canada, à l’automne 1972, après un bref passage par Laporte et Saskatoon, Saskatchewan. Comme immigrant s’adaptant à la culture Nord-Américaine, Chan a passé ses années d’école secondaire à dessiner à l’arrière de la classe.
C’est au Collège John Abbott qu’il découvre la gravure (1985-87), ce qui lui conduit à l’obtention de deux baccalauréats en art à l’université Concordia: Arts Plastiques (concentration en dessin et gravure 1987-92) et un Spécialisation en Gravure (1992-96).
Chan n’est pas seulement dédié à sa fervente pratique, mais aussi à l’éducation, la promotion et l’avenir de la gravure. Depuis l’été 2000, il est membre régulier de l’Atelier Circulaire, un atelier de gravure de dix mille pieds carrés dans le district du Mile End à Montréal.

Ses œuvres figurent dans des collections privées et publiques au Canada, en Chine, en Inde, au Portugal, en Corée et en Suisse. Ses œuvres sur papier sont dans les collections publiques de: La Bibliothèque Nationale du Québec, Le Droit, les archives des ateliers de gravure l’Atelier de L’île à Val David, Open Studio à Toronto ainsi que l’Atelier Circulaire à Montréal.


Les peintures récentes de Chan, à l’acrylique liquide sur washi chine collé sur Hahnemühle, ont été publiées dans l’édition d’été 2011 de la revue Vie des Arts. Ses oeuvres en techniques mixtes et ses gravures au vernis mou ont paru dans l’édition Printemps 2015 de la même publication, dans un article écrit par l’éditeur Bernard Lévy. Ses peintures sur papier Tatami ont été présentées lors d’une exposition en duo avec les peintures abstraites grand format de Stacey Leavitt, au Centre d’Exposition de Repentigny en Juillet 2015.


En Janvier 2016, Chan a exposé ses oeuvres à la Galerie Renée-Blain du Centre Socio-Culturel de Brossard, en trio avec _ Marie-France Bourbeau et Sophie Pardo. Ses peintures sur Tatami seront à nouveau présentées dans une exposition en duo avec Claude Arseneault à la Galerie Warren G. Flowers du Collège Dawson, en Août 2017. Au debut de l’été 2018, Wing on a encore collaborer avec Marie-France Bourbeau et Sophie Pardo a la Maison de la Culture Eulalie-Durocher, dans l’ésposition Materia Prima.
Demarche artistique

L'abstraction me permet de relier des objets industriels dans des assemblages originaux et de créer des tensions ou des réconciliations. Lorsque je commence une impression, le rituel commence. Tout d'abord, je prépare mes produits chimiques cyanotypes (1) sur papier, puis je sors les objets collectés et je les arrange de manière à reconnaître ceux qui me serviront. J'expose les objets choisis au soleil ou à la lampe Ultra-Violet dans la chambre noire, laissant les rayons et la chaleur agir sur les produits chimiques et dessinant les silhouettes sur du papier. L'opération est répétée plusieurs fois avant d'atteindre le résultat souhaité.


Je suis constamment à la recherche de petites choses qui nous échappent chaque jour. Mes yeux sont attirés par cette boule de fils enroulés, cette allée fissurée, une tache d'eau sur un mur de briques, une feuille de métal froissé et rouillé. Je suis conscient des formes abstraites qui composent notre monde visuel et qui ont une influence sur nos vies. J'aime les objets obsolètes ou négligés et qui n’ont pas leur place dans notre monde. Je travaille pour rendre ce qui est dépossédé inspirant et attrayant en leur donnant une seconde vie.


L'aspect technique de la gravure, la constance du travail et la rigueur inhérente à la pratique de la gravure m'inspirent beaucoup. J'utilise principalement des pièces d'assemblage mécaniques et industrielles dans mes travaux. En les présentant de cette manière, le spectateur les voit sous un jour totalement différent. Oubliant leur fonction mécanique, ils deviennent des éléments graphiques qui se mêlent, se distendent, se repoussent ou se rapprochent. En effet, chaque création visuelle réalise la transmutation de l'élément trouvé d'origine en un composant objectif dans un motif abstrait.
La gravure est ma passion et mon mode de vie. Je travaille tous les jours pour le faire savoir. L'Atelier Circulaire est un milieu riche en échanges artistiques et j'y évolue depuis plus de dix-huit ans. Spécialisé en gravure, cet atelier me permet de transmettre mes expériences et mes connaissances. (1) dichromate de potassium, citrate d'ammonium ferrique